Aujourd’hui nous avons de plaisir de vous présenter Maïmouna Diabira, Fondatrice du Cook Trotteur

cook-trotteur1. Pouvez-vous nous présenter en quelques mots « Le Cook Trotteur ?

Le Cook Trotteur est une invitation à partager, découvrir, libérer son talent et s’évader en une coup de fourchette, par des escales proposées à des femmes sortant du milieu carcéral ou en situation d’isolement, à bord d’un restaurant itinérant, à savoir une salle de restaurant et une cuisine, allant à la rencontre de ceux qui vivent la solitude autrement et quotidiennement, aux pieds des entreprises, maisons de retraite et centres pénitentiaire.

2. Quelles sont vos actions phares ou vos actualités en lien avec la dynamique W(e)Talk ?

En participant à W(e) talk, j’espère rassembler et allier autour de la cause de Cook Trotteur. Le Cook Trotteur souhaite porter certaines femmes à leur autonomie financière et à recréer du lien et surtout leur apporter un dynamisme entrepreneurial en passant par l’essaimage, dans un esprit participatif et collaboratif avec un partage de compétences, comme dans une coopérative.
Le Cook trotteur se fait être un libérateur de talents dont la cuisine serait le levier.

3. En quoi la thématique du W(e)Talk Event 2015 “Elles réinventent le(ur) monde!” vous paraît-elle importante aujourd’hui ?

La Thématique est très importante pour moi, mon histoire personnelle (décès solitude…) associée à un monde qui ne cesse d’évoluer et le manque de relation sociale, me font penser que pour avance, on se doit d’exploiter nos compétences, nos talents, de faire ce qu’on aime et trouver confiance en soi. Ne pas avoir peur de prendre des risques et en effet, de voir loin.
Faire de son rêve une réalité dont le projet fou du Cook Trotteur alliant l’aspect social, économique, évasion et plaisir de ce qu’on aime faire.

cook-trotteur 24. Que diriez-vous aux femmes pour les inviter à prendre la parole au W(e)Talk Event 2015 ?

Je dirai qu’il faut arrêter de rêver et rien ne vient comme çà, d’un seul coup de baguette magique.
Affronter ses peurs, avoir confiance en soi, se trouver, prendre des risques est une aventure, mais, qu’il faut quoi qu’il en soit, se jeter à l’eau.
En réalité, il n’y a pas plus grave que la mort et la maladie donc profiter.
La phrase du Cook Trotteur est « manger autrement, différemment et surtout ailleurs en un coup de fourchette » mais je pourrais dire aux femmes « penser autrement, différemment et surtout ailleurs avec ce que vous aimez réellement faire 😉

Share This
LOGO WE TALK RVB

Découvrez notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les actualités de nos événements et de la communauté W(e)Talk !

Vous êtes inscrit-e, merci et à bientôt !